Boutique officielle Domaine de Rimauresq

Bienvenue sur la nouvelle boutique officielle du Domaine de Rimauresq. Retrouvez ici tout notre univers. Nos rosés, nos blancs, nos rouges. Nos conseils de dégustation. Les fiches techniques de chaque vins détaillées en fonction des millésimes. Des conseils d’accords mets et vins pour chaque cuvée !

Bonne visite sur notre e-boutique !

15 hectolitres à l’hectare, ce sont les rendements des vieux mourvèdres destinés à notre cuvée Quintessence rouge

Nos plus grands succès

Cuvée Quintessence blanc

2019
- BIO

27.70

Le Rolle dans toute sa splendeur ! Vinifié « à la bourguignonne », il est la preuve éclatante que la Provence est une terre de grands blancs. N’hésitez pas à le décanter avant de le servir, et sachez le conserver en cave quelques années pour encore plus de plaisir.

Cuvée R blanc

2020
- BIO

21.10

Rupture de stock

Les schistes de Rimauresq sont à l’origine de ce vin soyeux et minéral, rehaussé par un élevage en bois parfaitement maîtrisé.

Cuvée Quintessence rouge

2019
- BIO

31.70

Une expression atypique du Mourvèdre, le grand cépage du Sud ! La finesse, le soyeux et une finale exceptionnelle méritent de la concentration une fois en bouche. Un grand vin, uniquement produit lors des meilleurs millésimes, à réserver aux instants rares.

Cuvée R rosé

2020
- BIO

18.55

Un rosé ++, avec plus de persistance aromatique, plus de finesse et d’élégance, plus de caractère. Vous risquez de vous servir de nombreux derniers verres !

Une production au plus proche de la nature

Depuis le début des années 2000, nous n’avons eu de cesse à Rimauresq que de nous libérer de l’emprise de l’agrochimie. Patiemment, au grès des échecs et de quelques réussites, nous sommes parvenus à élaborer une méthodologie de culture conforme à nos aspirations. L’essence même de cette méthodologie se concentre sur un seul point : la revitalisation du sol.

Bien entendu, tout commence par un bannissement définitif de l’usage des produits de synthèse (insecticides, engrais, pesticides etc..) et par l’arrêt du travail du sol. Progressivement, nous avons semé après chaque vendange sur l’ensemble du vignoble, un mélange de vesce et de seigle.

Au mois de mai, alors que le couvert végétal atteint près de deux mètres de haut, nous passons un rouleau afin de pincer (sans la couper) chaque tige. Courant juin, nous broyons ce couvert désormais totalement sec, afin de constituer un mulch protecteur et nourricier. Très rapidement, le seigle sèche sur pied, suivi de la vesce.

Les bienfaits sont multiples : couverture végétale qui empêche le soleil de brûler la surface du sol, isolation thermique qui réduit considérablement l’évaporation de l’eau, disparition de certaines adventices, reconstitution de la couche d’humus, réapparition d’espèces disparues…